Où les nouveaux agriculteurs peuvent-ils trouver du financement pour leur entreprise, qu’elle soit nouvelle ou établie?

Vous avez décidé de devenir agriculteur.

Il y a de nombreuses choses auxquelles vous devriez réfléchir au moment de vous lancer dans l’agriculture. Ainsi, vous devriez avoir une idée de ce que vous voulez produire, de l’endroit où vous vous installerez, de la manière dont vous acquerrez vos compétences et financerez votre entreprise.

Les gens qui montent leur entreprise agricole à partir de rien ont rarement les moyens de la lancer, de l’exploiter et d’assurer sa survie sans aucune aide extérieure. Mais à quelle porte irez-vous frapper?

À part les amis et la famille, votre institution financière constitue un choix évident. La plupart des banques et des coopératives d’épargne et de crédit peuvent vous offrir les services de spécialistes de l’agriculture qui connaissent bien votre réalité. Grâce à leurs connaissances et à leur expertise, ils pourront vous conseiller dans vos démarches afin que vous puissiez obtenir le financement qui répondra aux besoins de votre entreprise.

Outre les banques traditionnelles, il existe des établissements qui offrent du crédit aux milieux agricoles. Ceux-ci proposent habituellement à leurs clients des services financiers spécialisés. Par exemple, Financement agricole Canada et Agricultural Credit Corporation (pour les coûts d’exploitation) sont deux établissements importants qui prêtent aux entreprises agricoles et connexes au secteur de l’agriculture du Canada.

Selon le stade de développement de votre entreprise, il est possible que vous soyez admissibles à divers programmes gouvernementaux. Si le gouvernement ne finance généralement pas les exploitations agricoles en démarrage, il existe un certain nombre de programmes de partage des coûts qui soutiennent les nouvelles initiatives favorisant la création d’emploi, l’innovation et le développement économique. Le Fonds pour l’emploi et la prospérité, Cultivons l’avenir 2 et diverses subventions offertes par la Fondation Trillium de l’Ontario n’en sont que quelques exemples.

Le financement participatif est un autre type de financement dont la popularité ne cesse de grandir. Il permet de recueillir des dons contre des récompenses. Les récompenses offertes devraient être directement liées aux produits ou services de votre entreprise agricole. Si ce mode de financement semble être un moyen d’obtenir « des fonds gratuits », les fonds sont imposables. Votre campagne de financement ne verra le jour que si vous consacrez des efforts importants à la gestion du projet, à sa promotion et à la mise en œuvre des engagements à la fin de la campagne. Pour plus d’information sur les considérations juridiques du financement participatif pour une entreprise, particulièrement lorsqu’il s’agit de financement participatif par actions, consultez National Crowdfunding Association of Canada.

Quelle que soit la décision que vous prendrez concernant le financement de votre nouvelle entreprise agricole, faites en sorte de bien vous renseigner et assurez-vous de comprendre les risques auxquels vous vous exposez. En disposant d’un plan d’affaires solide, vous serez en mesure de mener les activités prévues et d’en prévoir le déroulement.

Consultez Ontario.ca/agbusiness pour plus de renseignements.

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Gestion financière, Planification d’entreprise, Uncategorized, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s